BIO / DÉMARCHE




Sarah Chouinard-Poirier est une artiste multidisciplinaire et une travailleuse culturelle et communautaire basée à Montréal. Dans ses travaux, elle se met physiquement en jeu et élabore des performances à contenu où la présence, le geste, la parole, l’objet et parfois les technologies concourent à créer une expérience radicale et une mythologie féministe et résistante.

Positionnant sa pratique entre le théâtre et l’art action, elle s'engage aussi dans des projets collectifs où elle participe à la création de formes théâtrales interdisciplinaires ancrées dans le travail du corps et la performativité, basées sur des écritures contemporaines ou des textes du répertoire. 

En solo, ses recherches actuelles se situent au niveau du corps et de son écriture dans l’espace, de la parole-action, du rêve et de la relativité du temps, du pouvoir et des systèmes d’oppressions, des codes et dynamiques sociales, des phénomènes empathiques, et des utopies. Elle s’intéresse aux pratiques relationnelles, à l’éthique du soin et à la transmission et la réappropriation des récits par les personnes et les communautés. 

Depuis 2012, elle coordonne les activités de Volte 21, organisme de création pluridisciplinaire dont elle est cofondatrice.


//


Sarah Chouinard-Poirier is a performance artist working closely with cultural and community-based initiatives in Montreal. She elaborates her performances by arranging contextual actions, mixing presence, gesture, speech and object, to compose an image as sensitive as it is radical, to create her own feminist and resistant mythology. 


Between theater and action art, Sarah Chouinard-Poirier’s practice also extends in collective projects surrounding interdisciplinary theater. These projects seek to explore the concept of performativity and are based on contemporary or classical repertoire texts. 

Her recent solo work focuses on the body, spoken action, dreams, empathetic phenomena, utopias, power and systems of oppression. She is also interested in relational practices, care ethics and reappropriation of narratives by people and communities.


Since 2012, she coordinates Volte 21, an organisation she cofounded dedicated to multidisciplinary artistic creation.